Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 08:00

Chère Education Nationale,

 

toi qui as pour vocation, pour unique rêve, pour but ultime d'enseigner à des générations d'enfants tous les savoirs les plus variés, les plus éphémères comme les plus importants, les plus indispensables comme les plus légers, toi qui devrais permettre à tous d'acquérir une culture variée, de s'ouvrir au monde... pourquoi maltraites-tu tes professeurs?

On ne m'avait pas dit qu'il fallait être un bon petit soldat, partant en campagne sans se plaindre, des horaires, des trajets, des élèves, de la solitude. Et pourtant, pourtant, mère patrie, tu nous abandonnes à notre (triste) sort.

 

Et je ne te parle même pas des TZR*, trouffions, chairs à canons, que tu ne daignes pas regarder de ton haut trône doré. Que tu traites comme des sous-sous-sous-sousousousous-sous-merdes.

 

Jeudi 1er septembre, j'appelai ta succursale diabolique, le rectorat de mon académie, pour savoir quand même où donc je serais, où pourrais-je faire ma rentrée, le vendredi 2 septembre, soit... le lendemain? Tu me crachais à la gueule, pauvre petit tâcheron minable secrétaire de mes couilles du rectorat, ne prenant même pas la peine de me demander mon nom, me répondant sèchement que là était la norme, bien évidemment, suis-je idiote, la veille de la rentrée PERSONNE ne sait où il va!

 

Vendredi 1er septembre, je fis ma rentrée dans ce vieux rade, ce RAD**, dirons-nous, l'établissement qui doit s'occuper de moi. Qui devrait. De mon dossier. Qui ne m'a jamais contactée (mais moi, je l'ai fait, quand même). Qui me balade de réunions en digressions, ne me considérant pas comme lui appartenant, situation batarde, ça tombe bien, c'est réciproque.

 

Un week-end de questions, de problèmes d'organisations, d'insultes en tous genres prononcées in petto, plus tard, ce lundi 5 septembre préparé comme un lundi de pause, joie, moi toute seule à la maison, pour la première fois, ira au ciné, ira pas? Mais le coup de fil fatal:

"Viens dans mon collège, j'ai un poste de merde pour toi! Ah, au fait, tu es PP (comprenez Prof Principale) d'une 6e. Oui, je te donne ça à toi parce que l'autre à qui je voulais refiler le bébé le rôle de PP a un bébé. Ah, toi aussi? Bah il est plus jeune. (euh, mais tu me connais pas, tu sais pas quel âge elle a, ma Bichette! Connasse). Ah, au fait (bis repetita), tu commences après-demain, regarde ton emploi du temps de merde. Ah, au fait (ter, et forcément, de pire en pire) tu partages une classe avec un prof qui part à la retraite en novembre, et donc en novembre, tu partageras la classe avec son remplaçant. Sache, quand même, je précise, j'suis sympa, que ce prof qui part, ça lui fait deux heures supp d'avoir cette moitié de classe, et toi, il te manque deux heures pour finir ton service, il ne tient pas à ses deux heures supp, mais vous l'avez dans le *****, le rectorat ne voudra JAMAIS que tu récupères la classe en entier. Bonne journée de merde!"

 

Et vas-y, démerde-toi pour préparer tes cours en un jour et demi, en sachant que tu as une Bichette adorable mais chronophage le soir, et que tu n'as pas bossé pendant toute une année. Et que tu débutes dans le métier (puisque tu n'as fait qu'un an, de stage, et c'était de toutes façons au lycée, et là, tu es au collège, merci).

 

Tu comprendras bien, chère E.N., que j'ai une légère dent contre toi?

 

Pas bien à toi, pas cordialement, crève en enfer,

 

Luplume.

 

*: TZR: remplaçant trouffion titulaire du concours mais qui l'a dans le baba puisqu'il n'a pas de poste puisqu'il n'y a pas assez de postes, puisqu'on supprime des postes. Tout va bien.

**: Rade de remplacement qui s'occupe des dossiers des TZR administrativement (la bonne blague) et qui te laisse crever plutôt que de te dire que tu as droit à telle prime ou telle autre. Ah si, mais trop tard.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by LuPlume - dans Dans ma tête
commenter cet article

commentaires

maman patate 26/09/2011 23:04


Ohhh J'aime quant tu parle comme ça....


LuPlume 27/10/2011 11:02



Oui, ça m'arrive d'être un peu énervée...



Eve petite souris 21/09/2011 12:00


Tout mon soutien car ça ne doit vraiment pas être facile à gérer... courage!


LuPlume 27/10/2011 11:02



Merci beaucoup!



Val1603 20/09/2011 09:47


D'un côté des profs désabusés... et de l'autre des collégiens démotivés... Y'a vraiment du boulot à l'EN...


LuPlume 27/10/2011 11:02



C'est sûr... Ce qu'il faudrait, déjà pour nous, ce serait que l'image du prof qui est toujours en vacances et qui ne glande rien change. Parce qu'il n'y a rien de plus faux. Mais vraiment faux.
Et ça joue quand même sur le moral, de sentir que nous exerçons une profession dévalorisée et non respectée par la plupart.



Princess' Soma 20/09/2011 08:53


Cela peut p-être t'intéresser si tu ne connais pas.
http://www.ecole-depouillee.net/?article1


LuPlume 27/10/2011 10:59



Merci, c'est signé!



Où C'est Qu'on Est, Ici?

  • : Nouvelle Plume
  • Nouvelle Plume
  • : Une femme, une maman, une prof, une cinéphile, une littéraire, une imbécile, une intello.
  • Contact

Me voir sur HelloCoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez LuPlume sur Hellocoton

Tentative De Rangement...