Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 13:30

Alors alors alors. Je ne sais pas si vous êtes du camp des "sucettes" (ou "tétines"), ou dans celui du pouce. Choisis ton camp, camarade, il en va de l'avancée d'un débat crucial.

Oui, car, quoi qu'il arrive, vous n'avez pas pu passer à côté de la tentation de la tétine, au moins les jours de détresse ultime, lorsque votre petit nain/bébé/chouchou/loupiot hurle non-stop et que vous avez perdu le mode d'emploi... Parfois, elle vous a été imposée proposée à la maternité (avec insistance), parfois elle vous a été déconseillée à la maternité (avec insistance)... Peut-être même aviez-vous un avis avant d'avoir votre enfant, appréciant les bébés avec une tétine dans la bouche, ou détestant cela, trouvant le pouce attendrissant ou carrément énervant.

 

Alors, que choisir? Quels sont les avantages et les inconvénients de la tétine et du pouce?

 

Hin hin hin (rire sarcastique). Oui, car, comme si vous alliez choisir... enfin, si, en fait, mais pas totalement. Prenons un bébé. Oui, oui, le vôtre, ce sera plus simple. Observons-le ensemble, si vous le voulez bien. Vous aimeriez qu'il dorme la nuit... Mais non. Bon, alors, qu'il fasse au moins deux siestes par jour...mais non (bon, mes exemples sont un peu orientés, mais ma fille ne dort plus, après dix jours de fol espoir... Mais je m'égare). Vous aimeriez que votre bébé mange proprement, fasse pipi et caca sur son pot, ou au moins dans sa couche, mais pas sur vous quand vous le changez sur le canapé neuf de vos voisins... Je crois que vous voyez où je veux en venir... Oui, un bébé, ça sait ce que ça veut... et ne veut pas.


tetine1.JPG

 

Pour ma part, avant d'être enceinte, je trouvais ça drôlement mignon sur un bébé, les tétines. Je trouvais même que c'était l'attribut idéal du bébé, et j'imaginais déjà mon propre enfant la tétine au bec. Et puis, je suis tombée enceinte. À la maternité, on m'a mise en garde contre la tétine, pendant le premier mois du bébé, si je voulais allaiter au sein, car il paraît que ça donne au bébé de mauvaises habitudes de succion, et qu'il finit par ne plus savoir téter le sein. De la même manière qu'il valait mieux éviter le biberon le premier mois, pour les mêmes raisons. Ah d'accord. De toutes façons, je commençais à changer d'avis sur la tétine. Je trouvais ça moins mignon. Je trouvais même cela énervant.


Et puis, j'ai accouché, et je ne sais pas exactement pourquoi, mais j'ai fait un rejet viscéral de la tétine. Imaginer ma toute petite fille avec une tétine dans la bouche, je trouvais ça moche. Et en y réfléchissant, et en lisant des bouquins, je me suis dit que l'on donnait des tétines aux bébés pour les faire taire. Un bébé n'a que ses pleurs, ses cris, ses gazouillis pour se faire comprendre, surtout dans les premiers mois de sa vie. Alors, lui fourrer une tétine dans la bouche pour arrêter ses pleurs, je trouvais que c'était à la limite de la cruauté.


Je vous rassure, j'ai mis de l'eau dans mon vin, depuis, et je conçois parfaitement que l'on puisse avoir besoin d'une tétine. D'ailleurs, ma fille s'exprime tellement, de toutes les manières que j'ai citées plus haut, que j'ai acheté deux tétines et que j'ai essayé de les lui donner, notamment pendant ma rééducation du périnée, pendant laquelle ma fille finissait immanquablement par s'énerver.

Mais, soit parce que quand je lui mettais la tétine, j'avais un pincement au coeur et je souhaitais secrètement qu'elle la rejette, soit parce qu'elle n'aimait pas le goût du plastique, ma fille n'a jamais adopté la tétine.

Je dois dire que ça m'arrange, dans un sens, puisque je détestais cette image; et aussi, parce que franchement, devoir me réveiller dix fois par nuit pour lui remettre sa sucette perdue dans le lit, ça ne m'aurait pas plu (déjà qu'elle ne dort pas...)

 

Le pouce, par contre... C'est une autre histoire. Elle remonte à ma propre enfance. Oui, car, ma mère n'aimait pas les tétines non plus, apparemment (ce que je ne savais pas, je précise), et j'ai donc trouvé le parfait substitut: mon pouce. Tellement parfait que je m'en suis servi pendant plus de dix ans. Ce qu'il y a, c'est que je me souviens encore parfaitement du réconfort qu'il m'apportait, de cette sensation de plénitude, de douceur, de cette impression d'être dans dans un cocon bien confortable et hermétique... J'associais mon pouce au "drap", que l'on appelerait "doudou" aujourd'hui, mon drap que je tenais de la même main que mon pouce, et que je "sniffais" en suçant mon pouce.

Aujourd'hui, je ne suce plus mon pouce depuis bien longtemps mais toutes ces sensations sont revenues avec ma grossesse et la venue de ma bichette. Et finalement, j'ai fini par me dire que j'aimerais qu'elle suce son pouce (puisqu'il y a de toutes façons un besoin de succion) plutôt que la tétine. Plus naturel, peut-être. Rien à voir avec des histoires de dents, en tout cas, ça, ça ne m'inquiète pas du tout. Et puis, sucette ou pouce, apparemment, ça ne change rien à ce niveau-là. Donc, ce n'est pas ça. Je crois que c'est juste que j'ai envie qu'elle trouve, à son tour, ce moyen de trouver du réconfort, même si j'essaie de lui en apporter moi-même le plus possible.

 

Bref, ce qui est sûr, c'est que les bébés ont besoin de téter quelque chose: une tétine, un pouce, un sein... un petit doigt? C'est en effet le petit doigt de ma main, ou de celle de papabichette, qui a fait office de tétine pendant quelques temps (assez longtemps, en fait). Puis, à ma grande joie, elle a trouvé son pouce, d'abord avec difficulté, puis de plus en plus précisément. Jusqu'à le prendre parfaitement depuis un mois. Grâce à lui, elle a appris à se rendormir seule, à se soulager quand le besoin de succion était fort. C'est devenu même quelque chose d'assez fort, pour elle. Elle a commencé à faire ses nuits, j'étais comblée. Et puis, hop, elle l'a reperdyu. Et c'est pas comme la tétine, tu peux pas lui mettre dans la bouche, quand elle pleure. Elle bouge les bras dans tous les sens, donc pas très pratique pour viser... Mais je suis sûre qu'elle finira par le retrouver, ce gentil pouce!

 

En définitive, je pense que c'est d'abord quelque chose qui doit paraître naturel, aussi bien à la maman qu'au bébé. Je veux dire par là qu'on ne doit pas forcer un bébé, mais on ne doit pas forcer une maman non plus.

- Ni lui dire qu'avec la tétine, ce serait mieux, le bébé dormirait, limite, c'est miraculeux, comme je l'entends souvent. Rien ne m'agace plus que d'avoir l'impression qu'on me force la main, ou même, d'avoir l'impression d'être jugée parce que mon bébé ne prend pas la tétine.

- Ni lui dire que la tétine, c'est le mal, et qu'elle est une mauvaise mère parce qu'elle a cédé à l'appel de la tétine. Chacun fait selon ses convictions.


Je trouve qu'une maman a bien le droit de faire comme elle le veut, comme elle le sent. Vous aurez compris ici que le débat ne concerne pas seulement la tétine...

 

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by LuPlume - dans Dans mon coeur
commenter cet article

commentaires

Maman Sioux 21/04/2011 13:52


Merci pour ta longue réponse ! lol
Quand j'ai commencé à la lire, j'ai moi aussi pensé à la fameuse sucette "mute" et puis tu la connais aussi finalement. Franchement, ça craint, on est d'accord.
T'inquiètes pas, ta fille n'aurai peut-être pas besoin de tétine parce qu'elle est gardée : si elle utilise son pouce ou ses doigts, c'est super !


LuPlume 21/04/2011 17:30



Oui, oui, elle a découvert ses doigts... Mais ce qu'elle préfère, c'est mon sein pour s'endormir, pour l'instant. Et je ne peux pas prêter mon sein à l'assistante maternelle (ou la crèche, si
j'ai le c** bordé de nouilles...).



Maman Sioux 21/04/2011 12:09


Oh my god... après un tel commentaire, je vais être bannie du blog !
(j'aurais mieux fait d'en faire un article chez moi vu les choses que j'avais à dire ! lol)


LuPlume 21/04/2011 12:40



Mais non, j'aime moi tes commentaires.


C'est vrai que souvent, en écrivant des commentaires, je me dis aussi que ça ferait un super article (ça donne des idées, tout ça).



Maman Sioux 21/04/2011 12:09


Personnellement, j'ai sucé mon pouce jusqu'à 11 ans (mais que pour dormir hein). Je ne sais pas si mes parents étaient contre la tétine ou si on a trouvé notre pouce assez
facilement/rapidement.
Donc déjà, pour moi, le coup de "la tétine on peut l'enlever", ça ne marche pas. 1- parce que je trouve ça traumatisant de la retirer au gamin du jour au lendemain (alors qu'au départ, on était
bien contents de lui filer pour avoir la paix, en gros....), 2- je ne vois pas en quoi c'est mal que mon gamin suce son pouce aussi longtemps que ça lui apporte du réconfort.
Avant d'accoucher, j'étais farouchement anti-tétine. Je le suis toujours plus ou moins. Mais mon fils n'a jamais trouvé son pouce (toujours pas aujourd'hui, à 8 mois et demi, d'ailleurs). Tant
qu'il était avec nous, on se débrouillait : moi avec le sein, son père avec ses propres techniques d'endormissement. Mais le jour où il a dû aller chez la nounou, il a fallu trouver un moyen pour
qu'il puisse s'endormir SEREINEMENT (je veux dire par là qu'il ne s'endorme pas d'épuisement et de résignation après avoir hurlé 45 minutes) dans son lit, puisqu'elle n'était apparemment pas prête
à le promener pendant 1/2h dans la maison pour cela. C'est la nounou qui a un peu insisté et argumenté en faveur de la sucette. Nous expliquant que ça n'était pas un moyen de le faire taire mais de
lui permettre de s'apaiser pour dormir.
On a cédé (mais UNIQUEMENT pour dormir), il avait 3 mois. Et ça a effectivement été magique. Du coup après, s'il l'avait chez la nounou, autant se simplifier aussi la vie à la maison...
Mais mon fils étant un petit nerveux qui sait ce qu'il veut, la sucette ne l'a pas berné longtemps. Encore aujourd'hui, ça marche pas périodes. Parfois ça va bien marcher, parfois il en aura rien à
faire. Souvent il va jouer avec et s'endormir la tétine à la main, comme un 2e doudou.
J'ai pas mal culpabilisé d'avoir lâché ainsi mes convictions (et à chaque fois que je la lui mettais dans la bouche). J'ai beaucoup lu pour trouver des justifications scientifiques = gros besoin de
succion à combler et pas le choix puisqu'il ne prenait pas son pouce, ni ses autres doigts.
Je suis même arrivée à le trouver trop mignon avec sa sucette dans la bouche !!
Mais ça reste seulement pour dormir. En plus, il s'exprime tellement (même avec la sucette dans la bouche cela dit, rien ne l'arrête, autant pour crier que pour rigoler) que je trouve dommage de
l'entraver avec ce bout de plastique. Et puis pas la peine de créer un besoin supplémentaire alors qu'il s'en passe très bien en journée.


LuPlume 21/04/2011 12:39



Je comprends tout-à-fait ce que tu dis, d'autant que ma bichette est elle aussi une "ptitE tonique". Mais elle a plus ou moins trouvé son pouce/ses doigts... et pour l'instant, on supporte tant
bien que mal qu'elle ait des difficultés à s'endormir. Par contre, je suis en congés donc je n'ai pas encore eu à confier ma fille à d'autres mains (à part à celles de la famille très
ponctuellement), et je n'ai donc aucune idée de ce qui m'attend. Peut-être devrai-je céder à mon tour, en septembre...


Ce qui est sûr, c'est que tu n'as pas à t'en vouloir d'avoir "cédé", parce que tu n'avais pas vraiment le choix devant ta nounou insistante (qui, en plus, a l'air d'avoir du mal à supporter
l'énergie de ptit tonique, d'après ce que j'ai cru comprendre...). Et puis, c'est vrai qu'on s'en fait une montagne, qu'on la diabolise, cette tétine, mais ce n'est pas SI terrible de la donner à
son enfant. En fait, dans ce que tu dis, c'est surtout difficile pour toi, mais ptit tonique a l'air de s'en accommoder et il n'hésite pas à la dégager s'il n'en a pas besoin!


Je suis tout-à-fait d'accord avec l'image que tu décris, la tétine comme "entrave" aux babils et rires de nos bébés. c'est aussi l'image que j'en ai, cette impression que l'on fourre une tétine
dans la bouche pour empêcher de pleurer, donc de s'exprimer (puisque pour un nourrisson, les pleurs représentent non seulement un moyen de s'exprimer, mais ce sont aussi, finalement, des moyens
de survivre). D'ailleurs, j'ai vu qu'il existe des sucettes "Mute", et même si ça pourrait être drôle, ça me fait assez froid dans le dos l'image que ça véhicule: "j'en ai marre de l'entendre
chouiner HOP une tétine, que je puisse regarder la télé/lire tranquillement".


Il y a effectivement beaucoup de choses à dire sur la tétine/le pouce... Ah oui, je voulais dire aussi que je ne me vois pas empêcher ma fille de sucer son pouce, dans la mesure où ça lui apporte
du réconfort (ce que je comprends très bien puisque je l'ai moi-même vécu!). Mais j'imagine que l'on peut dire la même chose sur la tétine (effectivement, c'est assez cruel d'oter la tétine après
avoir habitué l'enfant à la prendre, comme réconfort).


 


Merci pour ton long commentaire! J'aime beaucoup, moi, les longs commentaires!



Maman Patate 19/04/2011 22:35


Ici c'est tetines. ... Pour dormir et en voiture.... Et parfois pour les gros chagrins.
Et le doudou y es accrocher... C'est un carré éponge du suédois... Et la technique pour sendormir c'est de coincer le coin du carré sous le nez et sous la Colette la class.
Et pas de cri/perte la nuit...car avec le doudou accrocher la Chipie retrouve direct l'objet du délit. ..


LuPlume 19/04/2011 23:36



Pas bête, l'astuce!



annouchka 19/04/2011 20:43


Chez nous la tétine s'est un peu imposée d'elle-même... Je n'ai pas allaité, et à la maternité je partageais ma chambre avec une autre jeune maman. Mon bébé ayant un énorme besoin de téter entre
les biberons, et n'arrivant pas à trouver son pouce, le personnel de la mater nous a suggéré la tétine.

Je ne suis ni pour ni contre, mon fils suce autant son pouce de toute façon. La tétine, c'est uniquement quand il a de la peine à s'endormir, de toute façon la plupart du temps il la rejette de
lui-même.

Je crois qu'il ne faut rien interdire et être attentive au besoin de son enfant... Après il y aura toujours des gens pour juger et te faire des réflexions ;)
Ma belle-soeur n'a jamais voulu céder à la tétine pour sa fille, résultat la petite va avoir 8 ans et suce toujours son pouce !

Je crois qu'il n'y a donc pas de solution meilleure que l'autre ;)


LuPlume 19/04/2011 23:36



C'est vrai, l'une et l'autre solution se valent bien. Moi, ce sont surtout les jugements des autres qui m'agacent... mais on ne peut pas leur échapper!


Merci pour ton message!



Où C'est Qu'on Est, Ici?

  • : Nouvelle Plume
  • Nouvelle Plume
  • : Une femme, une maman, une prof, une cinéphile, une littéraire, une imbécile, une intello.
  • Contact

Me voir sur HelloCoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez LuPlume sur Hellocoton

Tentative De Rangement...