Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 11:45

Suite à mon article de la dernière fois (enfin, celle d'avant), j'ai eu quelques réactions et surtout, j'ai réfléchi, un peu. Mais je dois vous l'avouer: la cohérence, ça n'a jamais été mon fort. Je vais un peu dans tous les sens, je ne suis pas organisée,et je change d'avis comme de chaussettes. En plus je suis influençable. Vous saurez tout.

 

Je dis ça, parce qu'en effet, ce que j'ai avoué concernant l'éducation de ma fille n'est pas cohérent. J'en conviens parfaitement, et je n'en suis pas fière. Mais ce que je n'ai pas réussi à exprimer, en fait, c'était mon-notre sentiment d'impuissance, mon-notre sentiment d'être perdus. De ne pas savoir comment protéger notre fille tout en lui laissant la liberté. J'en ai reparlé au papa de bichette.

 

C'était une discussion difficile car elle nous replaçait face à nos faiblesses et à nos peurs. Non, nous ne pouvons protéger bichette de tout. C'est comme ça. Mais que voulons-nous pour elle?

 

Pour mon amoureux, c'est clair: qu'elle puisse s'affirmer, dans la vie. Qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, qu'elle ait toujours le choix, et que ce choix ne soit jamais guidé par la peur. Qu'elle puisse être heureuse, comme elle l'entend.

Quant à moi, je suis d'accord. Mais je pense qu'elle doit savoir aussi vivre en société (il est d'accord mais ajoute qu'elle le sait déjà: c'est vrai). Je pense qu'elle doit apprendre à parler pour exprimer ses sentiments (elle le fait déjà naturellement: bon).

Puis, il a mis sur le tapis toutes nos erreurs: la surprotéger d'un côté, et lui interdire plein de choses parce que "ça ne se fait pas": en effet, c'est vrai, dès qu'elle s'approprie un jouet, dès qu'elle met de la purée partout, dès qu'elle s'amuse à retirer tous les livres de notre bibliothèque, nous avons pour premier réflexe: "Non, il ne faut pas...". Dès qu'elle grimpe sur un truc ou qu'elle joue avec un bidule inhabituel: "attention, tu vas tomber/te faire mal/Non."

C'est vrai, c'est vrai, oui, c'est vrai. Nous avons cette habitude de ne pas faire un pli pour ne pas déranger; et c'est vrai, c'est vrai, ô oui, c'est vrai, il va falloir qu'on lui torde le cou, à cette habitude. Parce que là, on ne peut pas s'empêcher de vivre sous prétexte que ça gêne les voisins. Et lui et moi, nous avons cette tendance.

 

Voilà, pour résumer, ce que je voulais dire l'autre fois. Je crois que je n'ai pas encore su bien l'exprimer. C'est compliqué.

Sachez que ma bichette est d'une douceur exemplaire, même si à la maison, elle est survoltée depuis quelques temps (Terrible Two quoi). Je crois qu'il ne lui viendrait jamais à l'idée de frapper les autres. Et ce n'est pas le message que nous voulons lui transmettre... Nous voulons lui faire comprendre, juste, qu'elle a le droit d'exister autant que les autres, et que s'ils ne le comprennent pas, c'est à elle de le faire comprendre.

Partager cet article

Repost 0
Published by LuPlume - dans Dans mon coeur
commenter cet article

commentaires

Eve petite souris 27/09/2012 09:41

Ici le papa a eu une grosse poussée de protectionnisme à l'entrée à l'école... ça continue encore un peu mais j'espère que ça va se tasser!
Pour ma part, ça va à peu près, je me dis que nos enfants on leur donne des billes pour se débrouiller dans la vie et qu'ils en font ce qu'ils en veulent, qu'on peut les aider d'une certaine
manière. Il faut apprendre à lâcher prise et ça, c'est pas facile... ça vaut d'ailleurs aussi pour le Terrible two : si tu lâches pas un peu tu pètes un plomb!

LuPlume 27/09/2012 21:20



Oui, j'crois que les papas sont super protecteurs! Mais j'avoue que j'ai aussi tendance à m'angoisser, à nous deux, on n'est pas mal... C'est vrai que savoir lâcher prise doit être un bon atout.
Je ne sais pas si j'en suis capable... On va voir ça, vu que le Terrible Two, on est en plein dedans!



vivi 26/09/2012 12:28

Je suis d'accord avec toi, c'est bien compliqué d'être parent. Au moins, vous pouvez en discuter et ça c'est génial. On a tous nos limites, et c'est vrai que ce n'est pas facile de les poser :
entre ce qui est totalement interdit (par la loi ou notre seuil de tolérance), ce qui est négociable et ce qui ne l'est pas, c'est parfois difficile. Le tout est (d'essayer) de ne pas se contredire
ou permettre quelque chose (parce que tout d'un coup ça nous arrange), alors que c'était interdit la veille. Bon, j'ai l'impression d'être une donneuse de leçons là, mais c'est juste le genre de
choses typiques que j'ai faites :s

LuPlume 26/09/2012 12:46



Oui, ben, on a beau les savoir, ces choses là, ça n'empêche pas de tomber dans le panneau quand même! On discute, on discute, mais pfiou, que c'est dur...



Où C'est Qu'on Est, Ici?

  • : Nouvelle Plume
  • Nouvelle Plume
  • : Une femme, une maman, une prof, une cinéphile, une littéraire, une imbécile, une intello.
  • Contact

Me voir sur HelloCoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez LuPlume sur Hellocoton

Tentative De Rangement...